Comme la grande majorité de pays occidentaux, l’accès a la spécialisation en France pour les ressortissants pharmaciens et étudiants en pharmacie est soumis a une démarche spécifique.

La route est parfois longue et hardie, mais elle reste abordable, faisable et surtout très gratifiante si réussie.

Nous allons parler tour a tour des opportunités de spécialisation pour les pharmaciens et étudiants en pharmacie étrangers.

Internat de Pharmacie pour les étudiants en pharmacie et pharmaciens étranger [ETR]

C’est quoi​ ?

Ce concours est relativement récent (depuis 2017) et donc peu connu. Il a été largement inspiré du concours d’internat en médecine a titre étranger.

Il est donc important de lire la section correspondante pour l’internat en médecine a titre étranger. Plusieurs dispositions légales sont similaires ; nous ne discuterons ici que des points de différence.

c’est un concours qui donne accès au 3ieme cycle des études pharmaceutiques pour les étudiants en pharmacie et pharmaciens non ressortissants de l’union européenne, de la suisse ou le Monaco.

Les éléments clés 

  Pour s’inscrire a cet examen, le candidat doit être en possession du diplôme de pharmacien lui permettant d’exercer dans son pays d’origine. 

Le concours se déroule en France en région parisienne. Les ambassades n’étant pas encore en habilitées a abriter les épreuves.

Les préinscriptions se déroulent sur le site CNG Sante pendant le mois de Septembre suivant la même procédure et la même plateforme que celle des médecins généraliste.

  Ensuite le candidat doit se connecter a la plateforme CELINE afin de télécharger une convocation qui est indispensable pour composer le dit concours

Les examens ont lieu en Décembre et les affectations pendant le mois de Janvier de l’année qui suit.

Les épreuves de cet examens portent non seulement sur les notions cliniques, mais aussi sur des notions de sciences fondamentales qu’il faut connaître :

Section I : Sciences mathématiques, physiques et chimiques— 18 Questions

Section 2 : Science de la vie (Physiologie humaine surtout)— 31 Questions

Section 3 : Sciences de la santé publique et de l’environnement — 16 Questions

Sections 4 : Éléments de sémiologie et de Pathologie, Biologie appliquée a la cliniques.

Cette section se compose de :

  • Infections bactériennes et virales (Questions 1 a 11)
  • Parasitoses et mycoses (Questions 12 a 21)
  • Hématologie et Immunologie (Questions 22 a 38)
  • Autres affections (Questions 39 a 53)
  • Génétique (Questions 54 et 55)

Section 5: Science du médicament — 59 Questions

Ce qu’il faut savoir pour les pharmaciens / étudiants en pharmacie étrangers

  Les 2 seules spécialités a avoir été lancées depuis le début du dit examens son la « biologie médicale » et la « pharmacie hospitalière» 

Le candidat choisi sa spécialité avant le passage au concours ; il ne pourra pas la modifier après les résultats.

Depuis 2014 que le concours existe, seule 2 personnes ont réussis a cet examen (pendant la première session).

Lors des sessions 2016, 2017, 2018 et 2019 aucun candidat n’a été admis. La session 2015 n’ayant pas été ouverte. Ce qui ne devrait pas faire peur, ni générer un désespoir.

  En effet, peu de personne étant au courant de ce concours, peu de candidat se présentent. Il y’a donc beaucoup de chance que parmi le faible nombre de personnes qui se présentent, aucun candidat n’atteigne une moyenne de 10/20. 

Les lauréats de ce concours deviennent salariés, avec une grille salariale commune a tout les internes (Médecine, pharmacie, odontostomatologie) [Entre 24 000 euros – 30 000 euros par an ].

La formation a une spécialité en tant qu’étranger ne donne pas le droit d’exercer.

  Il faudra passer par la procédure d’autorisation a exercer (PAE) si le pharmacien ou étudiant en pharmacie souhaite exercer sur le territoire Français.  

La voie PASS/LASS pour étudiants en pharmacie et pharmaciens

Étudiante en pharmacie au laboratoire
Étudiante en pharmacie au laboratoire

Cette voie est en tout point identique a celle d’un médecin hors UE. VOIE PASS/LASS pour médecins hors UE.

En bref, le Docteur en pharmacie étranger s’inscrit en première année d’études de la santé (PASS/LASS) dans une faculté de médecine Française en suivant la procédure Campus France de son pays de résidence.

A l’issue de cette 1ere année, sa réussite et son rang détermine s’il continuera ou pas. En effet, il existe un nombre de place limitée pour l’accès en deuxième année pour chacune des spécialités (Médecine, pharmacie, odontostomatologie, sage-femme).

 Si cette année se passe bien et que le candidat est parmi ceux admis en année supérieure, il peut soumettre un dossier de reclassement auprès d’une commission de la faculté qui après étude du dossier, décidera de reclasser le candidat dans un niveau quelconque du second cycle ( 4ieme, 5ieme, ou 6ieme année).  

Dans ce cas, la 6ieme année sera le tremplin pour l’accès a la spécialité au même titre qu’un ressortissant de l’union Européenne.

Faisant fonction d’interne

Ce sont les postes de faisant fonction d’interne ouvert au besoin dans des hôpitaux ayant des places d’interne non pourvue a l’issue des concours d’internat.

Pour plus de détails, consulter la section correspondante dans la partie concernant les « Médecins Généralistes » , qui est en tout point identique. Se spécialiser en France pour les médecins hors UE.

Les 2 spécialités pharmaceutiques étant la « biologie clinique » et la « pharmacie hospitalière ».

Les Masters Spécialisés

Les masters spécialisés sont des formations hors de l’axe de spécialisation clinique. Il s’agit par exemple de master en développement de médicament, toxicologie …. etc.

  L’accès a ces masters se fait par application directe a l’université et/ou par Campus France. 

Les EVC et la PAE pour les étudiants en pharmacie et les pharmaciens

étudiants en pharmacie dans l’amphithéâtre
étudiants en pharmacie dans l’amphithéâtre

C’est quoi ?

C’est une procédure qui autorise la pratique médicale. Elle donne le droit a un étudiant en pharmacie ou pharmacien etranger d’exercer sur le territoire français ; qu’ils soient spécialistes ou pas.

 Il faut garder à l’esprit que la même procédure peut être suivit par un spécialiste (pharmacie clinique, biologiste clinique …) étranger pour obtenir le droit d’exercer en France. 

La procédure est codifiée et comporte plusieurs étapes que nous allons détailler. La première étape étant la réussite aux examens de vérifications de connaissances (EVC). Il existe 2 listes d’inscription possible :

  • Liste B : Elle est ouverte uniquement aux personnes justifiant le statut de réfugiée politique, apatride, bénéficiaire de l’asile territorial, bénéficiaire de la protection subsidiaire ou français ayant regagné le territoire national a la demande des autorités françaises.
  • Liste A : concerne tous ceux éligibles, mais non concernés par la liste B ; et donc la majorité.

Pourquoi cette précision sur les listes, parce que les candidats de la liste A effectuent un concours (nombre de place fixé et compétitif) et ceux de la liste B un examen (10/20 étant suffisant).

Les éléments clés

Le contenu des épreuves est identique pour tous les candidats. Ceux de la liste A et B se présentent à 2 épreuves écrites de 2 heures chacune, notés sur 20, et affectés du coefficient 1.

 La première épreuve porte sur les connaissances fondamentales, la seconde sur les connaissances cliniques. 

Les inscriptions sont fixées traditionnellement en mai de chaque année ; les épreuves ayant lieu a l’automne (Fin Septembre – mi-décembre). Les candidats devront cependant vérifier les dates exactes dans l’arrêté d’ouverture.

Les dossiers d’inscription sont à adresser aux Agences régionales de la Santé (ARS) de la région dans laquelle le candidat souhaite exercer son métier de pharmacien.

Le Formulaire d’inscription à l’EVC. Ce formulaire, associé aux pièces demandées sont envoyés à l’adresse de l’ARS cible consultable à cette liste : Adresses de des différentes Agences Régionales.

Les examens se déroulent obligatoirement en région parisienne. Les ambassades n’abritent pas encore lesdites épreuves.

Procédure

  Les candidats doivent être en possession de leur diplôme de pharmacien au moment de l’inscription à l’examen. Pour les détails, voir le schéma récapitulatif de la PAE. 

Étape 1 : réussir les examens / concours de l’EVC. Il existe une note éliminatoire aux épreuves écrites pour les 2 listes.

Ainsi, les candidats qui obtiennent une note inférieure ou égale a 6 sur 20 a l’une des épreuves ne peuvent être déclarés admis.

Les individus ne peuvent se présenter aux épreuves de la PAE qu’au plus trois fois. Une bonne préparation est donc nécessaire et impérative.

Étape 2 : Après la réussite aux épreuves de Vérification de connaissances, les lauréats doivent dispenser des soins publics sur une période de 2 ans dans la spécialité préalablement choisie.

Ils seront sous la responsabilité d’un chef de service qui évaluera alors leurs pratiques professionnelles.

 Durant ces 2 années, ils exerceront en qualité de praticien attaché, attaché associé ou assistant associé assurant les actes courants sous la responsabilité d’un chef de service. 

Étape 3 : Le dépôt du dossier auprès de la commission d’autorisation se fait après la réussite aux EVC et de la réalisation des 3 années de fonction hospitalière.

La décision du ministère de la santé autorisant le médecin dentaire a exercer en France dépend de l’avis de la commission.

 Le ministère peut alors fournir soit une autorisation de « plein exercice » soit une « autorisation temporaire ». 

Étape 4 : Ensuite vient l’inscription à l’ordre des pharmaciens.

3 cas sont à distinguer : le cas de l’exercice la profession en France métropolitaine, l’exercice en Guyane ou a Saint-pierre et Miquelon.

Le « Régime général » qui s’applique à tous les médecins ne bénéficiant pas la reconnaissance automatique de leurs qualifications professionnelles. Ces derniers suivent au préalable les 3 étapes susmentionnées, puis contactent a nouveau l’ARS de la région concernée.

A saint-Pierre et Miquelon, le représentant de l’État dans la collectivité territoriale peut autoriser, par arrêté, un pharmacien étranger à exercer dans la collectivité.

En Guyane, les pharmaciens étrangers peuvent être autorisés à exercer par un arrêté du directeur général de l’Agence Régionale de la Santé, sous réserve de leur inscription au tableau de l’ordre.

Un tel pharmacien, ne remplissant pas les conditions requises par l’article L.4111-1 du code de la santé publique , ne peut exercer dans un autre département ou territoire Français.

 La France dispose des accords bilatéraux avec certains états assurant aux citoyens de tous les pays signataires un traitement identique à celle qui s’applique a ses propres citoyens et vice-versa. 

Les étudiants en pharmacie et pharmaciens originaires de ces pays et ayant un diplôme de médecine enseigné en langue française sont par conséquent directement inscriptibles a l’ordre des pharmaciens.

Le QUEBEC 

l’arrangement de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles en pharmacie entre la France et le Québec.

Les pharmaciens étrangers dans ce cas doivent être titulaires d’un diplôme de pharmacie obtenu dans l’une des quatre universités du Québec. Ils doivent attester de deux années de fonctions.

 Un dossier complet est adressé au conseil national de l’ordre des pharmaciens qui dispose d’un délai d’un moi pour statuer et formuler une recommandation. 

Cette recommandation est transmise au ministère de la santé qui se prononce sur l’autorisation individuelle d’exercice du médecin.

Les médecins du Golfe

Les pharmaciens ressortissants de ces pays peuvent s’inscrire au DES (ou DESC) de la spécialité de leur choix s’ils sont en cours de spécialisation (ou d’ores et déjà spécialistes) dans leur pays d’origine.

 Ils sont accueillis comme faisant fonction d’interne pour la réalisation de leur DES (ou DESC). Ces pays sont l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn, le Sultanat d’Oman, le Koweït, et le Qatar

Résumé 

pros :

  • Procédure courte si ressortissant d’un pays ayant des accords de traitement identique avec la France.
  • Moins compétitif que d’autres voies.
  • Le médecin dentaire est Salarie pendant la procédure

cons :

  • Beaucoup d’étapes à franchir (plus de temps) si le candidat est originaire d’un pays sans accords avec la France
  • Nécessite un déplacement pour composer