Médecins étrangers: faire son internat en Belgique. Comment s’y prendre ?

/, Médecine/Médecins étrangers: faire son internat en Belgique. Comment s’y prendre ?

Médecins étrangers: faire son internat en Belgique. Comment s’y prendre ?

2021-05-02T02:57:11+02:00Par |Etudes, Médecine|

Comment un médecin étranger peut-il faire son internat en Belgique? Le cursus médical en Belgique est très similaire a celui retrouvé en France.

Après 6 années d’études, l’étudiant reçoit le titre de « Médecin » qui n’autorise en aucun cas la pratique de l’art médical.

 La formation doit obligatoirement être complétée par une spécialisation, appelé en Belgique « master de spécialisation », que ce soit en médecine générale ou dans une autre spécialité.  

Cette spécialisation qui dure entre 3 et 6 ans est sanctionnée par un diplôme permettant de pratiquer dans l’Union Européenne ; peu importe la nationalité du candidat.

Il faut déjà savoir que ces spécialisations sont soumises a des quotas par région belge ; et les nationaux ont ainsi la grande priorité. Chaque région belge sélectionne en priorité ses ressortissants.

Dans cette optique, tout candidat suit une procédure d’admission aux spécialités médicales et passe une épreuve de sélection pour la spécialisation choisie.

 Jusqu’à présent, la loi belge n’autorise pas les titulaires d’un diplôme de médecine hors union européenne a pratiquer sur le territoire Belge. Ils ne peuvent des lors pas être admis aux masters de spécialisation. 

En effet, le cycle de spécialisation est considéré comme la pratique de l’art médical, mais supervisé.

Seule 2 principales voies pour y accéder sont possibles a notre connaissance:

  • Demande d’équivalence de diplôme, après avoir réussis a l’examen de première année.
  • Effectuer un certificat universitaire de formation spécialisé partielle.

Pour plus d’information, le candidat est fortement conseillé de s’adresser directement a l’université dans laquelle souhaite effectuer sa spécialisation.

Heureusement il n’existe que trois d’universités en Belgique d’expression francophone qui offrent des master de spécialisation:

L’Équivalence de diplôme pour les médecins étrangers [l’ARES]

Étudiantes en médecine faisant leur spécialité en Belgique
Étudiantes en médecine faisant leur spécialité en Belgique

En raison de l’entrée en vigueur d’un décret relatif aux études de sciences médicales et dentaires, tout candidat souhaitant intégrer le cursus des études de sciences médicales ou de sciences dentaires a partir de la rentrée 2017-2018 doit obligatoirement réussir l’examen d’entrée (de première année) et ainsi obtenir une attestation d’accès aux études.

Cette loi s’applique autant aux nationaux qu’aux étrangers.

Pour obtenir l’équivalence, il faut donc :

  • S’inscrire en première année d’une faculté de médecine et réussir l’examen. (matières fondamentales). L’Académie de Recherche et de l’Enseignement Supérieure (ARES) organise cet examen.
  • Déposer la demande d’équivalence avec le diplôme de médecine auprès de la Commission en charge de la communauté Wallonie-Bruxelles.
  • Un verdict est prononcé sur décret par la commission.Si favorable, l’étudiant est reclassé au second cycle d’études médicales / dentaire (4ieme, 5ieme, 6ieme année)  et continue ses études comme tout les autres nationaux.
  • Le candidat peut être dans de rare cas, directement admis a prendre l’examen de sélection organisé par l’université qui est un tremplin pour l’admission en master de spécialisation.
 Après la réussite et l’obtention de l’équivalence, le candidat a plein droit d’inscription en master de spécialisation qui durent de 3 ans (médecine générale) a 6 ans (chirurgie). 

A titre d’exemple, Master de spécialisation en Médecine de l’université Catholique de Louvain.

Le certificat universitaire de formation Spécialisé partielle (MSP9CE)

Ce sont des certificats a destination des médecins diplômés a l’étranger (hors union européenne) souhaitant poursuivre ou compléter une formation spécialisée entreprise dans leur pays d’origine ou dans un pays hors Union européenne.

 Cette formation est dite partielle parce qu’elle exige que le candidat ai déjà fait au moins une année de spécialité dans son pays d’origine .

Pour postuler a cette certification, le candidat doit:

  • Avoir entamé une formation de médecin spécialiste dans un pays tiers non membre de l’union européenne et avoir réussi a au moins la première année.
  • Être recommandé a une université belge par une université d’un pays tiers non-membre de l’union européenne
  • Être en possession d’une attestation du ministère de la santé ou de l’ordre des médecins de son pays d’origine prouvant qu’il est autorise a pratique l’art de guérir (ex : réussite aux examens du colloque pour le Liban et la Syrie).
  • Être titulaire d’une bourse officielle – le document doit émaner de l’organisme payeur (Organisation mondiale de la santé, Coopération Technique belge, Université ou Hôpital du pays d’origine, etc…) attestant que la bourse couvre les frais de séjour du requérant, le montant exact en euro alloue par mois et la durée exacte pour laquelle la bourse est alloue.
  • Obtenir une dispense relative a l’exercice des professions de soins de la santé ; l’obtention est une formalité si les conditions précédentes sont remplies. Sans cette dispense, le médecin non ressortissant de union Européenne n’a pas le droit de pratiquer la médecine sur un malade.
 Pour l’obtention de la bourse, il revient au candidat de trouver un organisme partenaire. Toutefois, l’université libre de Bruxelles met a disposition des fonds de soutien a la formation médicale ( FOSFOM) sous forme de bourse. 

Cette bourse permet aux médecins en cours de spécialisation ou spécialistes étrangers d’effectuer une ou deux années maximum de formation dans un hôpital du réseau de l’Université Libre de Bruxelles.

Les facultés de médecine partenaires de cette bourse sont :

  • Faculté de médecine de l’Université d’Alger (Algérie)
  • Université de médecin d’État d’Erevan nommée Mkhitar Heratsi (Arménie)
  • Faculté de Médecine et des sciences Biomédicales (Cameroun)
  • Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques (Cameroun)
  • Université des sciences de la santé d’Owendo (Gabon)
  • Faculté de médecine et des sciences médicales de l’Université de Balamand (Liban)
  • Faculté des sciences Médicales – Université Libanaise (Liban)
  • Facultés de médecine et de pharmacie des universités Mohammed V, Hassan II, CADI AYYAD et Sidi Mohammed Ben Abdellah ( MAROC)
  • Université de Médecine et de Pharmacie Nicolae (Moldavie)

Les stages se déroulant en français, une bonne connaissance de la langue (compréhension et expression orale) est indispensable et obligatoire pour que le candidat profite de ses entretiens avec les malades et les encadreurs.

Pour cela il faut obligatoirement justifier de la maîtrise de langue française au minimum DELF B2 si la langue maternelle du candidat n’est pas le français.

 L’inscription a ce certificat confère au candidat le statut particulier de Médecin Assistant Clinicien Boursier (MAC B). 

A titre d’exemple, Certificat universitaire de formation spécialisé partielle de l’Université Catholique de Louvain.

Le certificat universitaire de formation Spécialisé complémentaire (MSC9CE)

C’est une formation qui s’adresse aux médecins reconnus spécialistes dans un pays autre que la Belgique et qui désirent approfondir leur expertise dans un domaine précis.

 Elle dure 2 années au maximum et suit une procédure identique a celle du « certificat universitaire de formation spécialisé partielle » (MSP9CE). 

Pour postuler, il faut:

  • Être titulaire d’un diplôme de médecin non belge
  • Avoir une connaissance suffisante du français (si la langue d’enseignement est différente)
  • Avoir des documents traduit en Français, Néerlandais ou Allemand

COMMENT FAIRE CONCRÈTEMENT POUR POSTULER  AUX FORMATIONS MSP9CE ET MSC9CE ?

Il faut :

  • Postuler pour une admission auprès du secrétariat responsable de la formation dans une des 3 universités qui offrent des certificats universitaires de formation spécialisée partielle. En effet, c’est le responsable de la formation qui est chargé de donner un avis favorable ou non. Écrire un mails aux secrétariat des 3 facultés de médecine francophones  en leur faisant part de votre intérêt :
  1. L’université catholique de Louvain
  2. L’université de Liège
  3. L’université libre de Bruxelles
  • Le candidat obtient une réponse du secrétariat ou de décanat de la faculté de médecine d’intérêt. Le candidat doit suivre rigoureusement les étapes mentionnées dans la section « conditions d’admission » du document de l’UCL; puis renvoyer les pièces demandées au secrétariat avant la date limite (Très variable en fonction des facultés) ; Et bien-sur, communiquer en permanence avec le secrétariat responsable de son futur lieu de stage.

A lire: Comment faire son internat en Suisse?

A lire: Comment faire son internat au Canada?

A lire: Comment faire spécialité médicale en France?

Si vous avez apprécié cet article sur « comment faire son internat en Belgique », n’hésitez pas a laisser un bon commentaire et a poser toutes vos questions ci-dessous. Bonne chance!

À propos de l'auteur :

Pour avoir été étudiants, nous savons la difficulté qu'il y'a a mener des études de haute qualité et trouver les moyens financiers nécessaires pour les financer et surtout mieux vivre. C'est bien pour cela que nous avons créer ce blog pour présenter les opportunités en ligne a la portée de tous. En plus des étudiants, les jeunes professionnels, les chercheurs d'emplois, et même les retraités peuvent trouver leur compte. Bonne navigation!

4 Comments

  1. Melayah zied 5 juin 2021 à 13 h 58 min - Répondre

    Bonjour, merci beaucoup pour votre article, je vous prie de bien vouloir m’éclairer sur ma situation étant médecin de nationalité tunisienne titulaire d’un diplôme de médecine en Roumanie avec reconnaissance européenne, j’ai obtenu une équivalence de mon diplôme en Belgique un visa d’exercer une inscription au conseil de l’ordre des médecins liège et un code Inami 000 ainsi qu’un visa long séjour pour la Belgique, maintenant je ne sais plus vers quoi m’orienter, je suis dans le flou total ? Peut-on m’accorder la possibilité de m’inscrire à l’université vu que je n’ai pu le faire dans les délais à cause de cette pandémie mondiale ? Quelles sont les spécialités auxquelles j’ai une chance à être admis etant étranger ? Puis je postuler dans un service ou urgences en attendant la possibilités de m’inscrire à l université ? J’ai essayé de chercher et lire tous les liens sur internet, je vous serait très reconnaissant si vous acceptez de me donner un numéro que je peux appeler et avoir des réponses directes. Merci d’avance. Cordialement

    • Dr kams 24 juin 2021 à 13 h 06 min - Répondre

      Bonjour comment as tu fait pour obtenir une équivalence de ton diplôme en Belgique ?

  2. Zayed 27 juillet 2021 à 10 h 36 min - Répondre

    Bonjour
    Je suis dans la même situation: diplôme medecine générale en langue française en roumanie. Peux tu m eclairer sur la procedure pour avoir la reconnaissance du diplôme en belgique.
    Merci infiniment

  3. Shabani 30 juillet 2021 à 5 h 53 min - Répondre

    Bonjour
    merci de votre article très intéressant.
    j’aimerais avoir votre aide en rapport avec mon cas.
    en effet, j’ai eu une reconnaissance de mon diplôme de médecine générale obtenu en Afrique mais pas encore obtenu le visa et le numéro inami.
    Étant titulaire de diplome de spécialiste en Médecine, obtenu en Afrique avec des stages faits en France, comment puis je procéder pour sa reconnaissance. franchement je ne sais pas par quelle étape procéder.
    je vous en remercie

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ce blog? SVP partagez :)

RSS
LinkedIn
Share